AG Février 2017

Le grand débat

Démocratie et Citoyenneté: Vendredi 26/01/2018

Le MouvE, dans le cadre du grand-débat national vous donne la parole sur le thème de la Démocratie et la citoyenneté, quels sont les enjeux à l'échelle locale?

Venez Nombreux, faire entendre votre voix. Toutes les contributions collectées, seront transmises aux responsables du grand-débat.

Plus d'infos ...

Le site du méthaniseur

Cartographie d'Evian-Les-Bains par le MouvE

Cartographie d'Evian-Les-Bains

le MouvE propose de dresser une carte interactive, qui pourrait être complétée par tout un chacun avec une photographie envoyée à carto@lemouve.fr. La cartographie des zones dangereuses en vélo pourrait être réalisée de la même manière. N'oubliez pas d'indiquer la localisation lors de l'envoi de photos.

Cliquez ici pour accéder à la cartographie d'Evian-Les-Bains proposée par Le MouvE

En savoir plus ...

PLU Evian

Contribution du MouvE au PLU d'Evian

Contribution du MouvE au PLU d'Evian

Le MouvE a rendu sa contributiuon au PLU d'Evian

A télécharger ou à consulter

Le MouvE

Transports doux: Ouvrons le débat !

Transports doux

L’association le MouvE (Mouvement des Citoyens du pays d’Evian pour un territoire solidaire et durable) souhaite vous présenter des propositions concrètes pour développer dans notre territoire les déplacements à l’aide de transports doux ; propositions résultant d'un travail de notre association et d'un débat constructif lors d'un café citoyen.

Courrier envoyé aux maires ...

Slide 6

Le MouvE a contribué à la concertation publique sur le projet de liaison Machilly-Thonon

Désenclavement du Chabais

Le désenclavement du Chablais a toujours été au centre des préoccupations des chablaisiens, c'est enjeu économique et ecologique important.

Après une première tranche entre Annemasse et Saint-Cergues, une seconde tranche va voir le jour, mais sous forme de concession à une entreprise privée ...

En savoir plus ...

Slide 3

Manifestation à Thonon le 23 Janvier 2016

Psychiatrie sacrifiée en Chablais

Le MouvE est à l'initiative de la pétition, Psychiatrie sacrifiée en Chablais, Hôpital public en danger, qui a obtenu plus de 10 000 signatures.

Après le succès de la manifestation du 23 Janvier 2016 à Thonon, Le MouvE reste mobilisé à travers le Collectif...

En savoir plus ...

Slide 7

Une association engagée

L'association

Pour nous soutenir vous pouvez adhérer à l'association, prendre part au discussion et vous impliquer plus dans les activités

Si vous souhaitez juste prendre par au débat, contribuer aux sujets de disussion en cours, inscrivez vous sur le site, et commenter ou publier directement. Il conviendra juste respecter des règles générales de discussion.

En savoir plus : En savoir plus ...

  • Pages
  • Lewebmaster
  • Café débat le 20 mai 2017 : Le MouvE et les transports doux , Au Café L’Oranger – Evian

Café débat le 20 mai 2017 : Le MouvE et les transports doux , Au Café L’Oranger – Evian

Le MouvE et les transports doux : pistes cyclables, cheminements piétons, … ouvrons le débat !

Version PDF

Vélos, trottinettes, poussettes, fauteuils roulants, rollers, overboard... ou tout simplement une bonne paire de chaussures : face à la prise de conscience du changement climatique et à la nécessité de changer nos habitudes, ou tout simplement comme façon de pratiquer du sport à bon compte, il apparait urgent d'aménager des espaces de circulation sécurisés pour tous ces transports "doux".

Bien sûr, la topologie d'Evian n'est pas favorable à ce genre de déplacements. Pourtant dès le printemps, nombreux sont les adeptes des "2 roues" ou des "2 pieds" qui, parfois à l'aide d'une assistance électrique[1] permettant de gravir les dénivelés, envahissent avec grand bonheur nos rues, ruelles, boulevards...).

La ville d’Evian a depuis quelques temps pris conscience de la nécessité de favoriser ces déplacements par la mise en place de parkings et de points de sécurisation d’attache des vélos, par le marquage de pistes cyclables au centre-ville et par la signalisation de trajets pour piétons, ainsi que par la mise en étude d’un projet d’une liaison douce entre Evian et Publier.

Cependant, le MouvE, association citoyenne, regrette le manque d’un projet plus global et ambitieux, permettant une véritable circulation alternative à la voiture, en intégrant les axes partant du lac vers les hauteurs et les extensions vers les communes limitrophes.

Quoi de mieux qu'un Café débat pour débattre des idées développées par le groupe de travail du MouvE sur les transports doux, et présentées ci-après ? Et pourquoi ne pas avoir ensuite une réflexion commune avec tous les acteurs du territoire, qui prendrait ainsi réellement en compte la réalité des attentes des citoyens.

Extension d'une liaison douce vers Neuvecelle bord de lac

Le MouvE salue l’initiative municipale de réaliser une étude sur une liaison douce Evian-Publier qui permettrait ainsi de s’inscrire dans l’objectif de la ViaRhôna. Mais pourquoi de ne pas étendre cette réflexion vers Neuvecelle, afin d’assurer une vraie continuité, seule gage de développement de ces transports doux ?

Création de voies douces vers Publier et Neuvecelle-Maxilly sur les hauteurs

En parallèle de la liaison Evian-Amphion du bord du lac, des liaisons transversales, sur le boulevard de Publier par exemple, permettraient de rejoindre les zones d'activités (cabinets médicaux, commerces, Maison médicale de Publier...) des communes limitrophes, sans avoir à prendre en compte un dénivelé important. La refonte du schéma de circulation paraît nécessaire, en définissant des voies de circulation automobiles à sens unique afin de libérer la chaussée pour la création de voies douces.

Cartes interactives

En se promenant sur la commune, nous avons tous été confrontés à la dangerosité des voies sans trottoir où à des trottoirs si étroits qu'il est impossible de passer avec une poussette ou un fauteuil roulant. Pour localiser ces passages difficiles ou dangereux, le MouvE propose de dresser une carte interactive, qui pourrait être complétée par tout un chacun avec une photographie via un smartphone et indexée sur une carte en ligne sur le site du MouvE. La cartographie des zones dangereuses en vélo pourrait être réalisée de la même manière.

Création d'un circuit autour de la gare amont du funiculaire

Le funiculaire d’Evian est un hot-spot touristique, mais une fois arrivés à la gare amont, les touristes sont souvent perplexes, ne sachant où aller. Les promenades à pieds ou à vélo sont insuffisamment identifiées et peu sécurisées. Le MouvE propose de créer des voies de circulation réservées aux transports doux autour de la gare du funiculaire, avec un parcours touristique balisé et un plan d'information.

Création de voies douces lac-hauteurs de la ville

La route du Golf, par exemple, de pente modérée, permet de rejoindre relativement facilement le haut d’Evian. En liaison avec les propositions de voies autour du funiculaire et du Boulevard de Publier, un schéma cohérent et global se dessine, permettant ainsi de vraies continuités.

Bus équipés de porte-vélos

A l’instar de ce qui existe dans la plupart des trains régionaux, les bus assurant les liaisons intercommunales pourraient être équipés de porte-vélos.

Création d'un atelier de réparation des vélos

En concertation avec la municipalité, un local pourrait être mis à disposition, géré sous une forme participative et collective, en partenariat avec une association locale cycliste.

Ces propositions doivent s’inscrire dans un schéma global et en concertation avec les communes limitrophes et ont pour but de développer rapidement des axes sécurisés pour les vélos, les familles, les marcheurs, permettant de créer une vraie continuité, absente à ce jour des plans de circulation. Ces réflexions devront être complétées par ailleurs par des propositions sur les déplacements inter-villes, sur l'intermodalité, sur l’accès au Léman Express prévu à l’horizon 2019, sur le covoiturage avec parkings de délestage, sur le projet de mise en service de l’ancienne ligne du Tonkin permettant enfin de boucler le tour du lac en train, mais aussi sur des projets plus futuristes, comme celui d'un téléphérique urbain.

Une journée sans voiture

Le MouvE aimerait initier Une journée sans voiture dans la partie emblématique d’Evian, les quais, pour faire prendre conscience à tout un chacun des avantages d'une ville restituée en partie aux piétons et aux transports doux. Selon le Ministère de l'Environnement, ces initiatives locales sont appréciées par une forte majorité de citoyens pour la diminution drastique du bruit et de la pollution et par la reconquête des espaces inaccessibles au quotidien. Une ou deux fois par an, instaurons un immense espace sans voiture de rencontres, de convivialité, avec terrasses de café et d’animation, de jeux, depuis le carrefour au-dessus du centre nautique (Avenue de la gare – Avenue du Général Dupas) jusqu'à l'embarcadère, voire jusqu’au Port des Mouettes, la circulation automobile étant alors détournée, via l’avenue Jean Jaurès.

 

Pourquoi faire du vélo !

D’après Gabriel Siméon - Libération 2 juin 2015

1 - Ça ne coûte pas cher

Un vélo coûte moins cher qu’une voiture ou un scooter et les frais d’entretien, n’ont rien à voir avec ce qu’un garagiste demandera pour un véhicule motorisé. Quant à l’énergie musculaire, elle est gratuite. Mais pistes cyclables, locaux dans les immeubles, anneaux de stationnement, nécessitent des investissements publics ou collectifs rappelle l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Le vélo pourrait même rapporter de l’argent, le projet de loi relatif à la transition énergétique prévoit que l’employeur prenne en charge «tout ou partie des frais engagés par ses salariés se déplaçant à vélo ou à vélo à assistance électrique entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail, sous la forme d’une "indemnité kilométrique vélo", dont le montant est fixé par décret».

2 - Ça fait gagner du temps

Question rapidité, le vélo est souvent aussi rapide que scooters, voitures et bus. En effet, on peut facilement doubler les files de voitures par la voie réservée et on ne perd pas trop de temps à se garer .L’Ademe l’affirme : «Pour les trajets de moins de 5 km, le vélo est plus rapide […] Un cycliste roule à 15 km/h en ville, alors que la vitesse moyenne des véhicules est de 14 km/h».

3 - C’est bon pour la santé

C’est l’effort physique qui est récompensé ! Une étude de l’Observatoire régional de santé d’Ile-de-France sur les risques sanitaires d’une augmentation de la pratique du vélo à l’horizon 2020, le confirme : «Les bénéfices en termes de mortalité d’une augmentation de la pratique du vélo en Île-de-France seraient vingt fois plus élevés que les risques», parmi lesquels figurent les accidents et la pollution de l’air.

4 - Ça respecte l’environnement

Le vélo ne rejette ni de particules fines, ni de gaz polluants. Le deux-roues a aussi l’avantage d’être silencieux, contribuant à rendre les villes plus calmes. Enfin, il est l’un des moyens de transport les moins encombrants, que ce soit sur la route ou sur les parkings.

5 - C’est moins dangereux que le scooter

Rapporté aux heures passées dessus, «à vélo on a cinq fois moins de risque d’avoir un accident qu’à scooter ou à moto», d’après l’Institut français des sciences et technologies des transports (Ifsttar).


[1] Depuis cette année, des aides financières publiques sont versées pour l'achat des vélos à assistance électrique et certaines municipalités proposent des compléments.